News : Découvrez le nouveau site web de Léo-François. x

Historique

Créée en 1947 par Léo François, l’entreprise a gardé un actionnariat familial. Depuis le rachat de la société par la famille Vanderperre, la stratégie d’investissement s’est orientée vers un renforcement du parc machine avec l’achat au fur et à mesure de presses de plus en plus puissantes. Ce parc machine conséquent permet de réaliser des moyennes et grandes séries.

1947

Monsieur LEO FRANCOIS donne naissance à Maubeuge, à une entreprise éponyme, sous  forme  d’affaire  personnelle,  avec  une  activité  liée  à  l’industrie  de  transformation  des métaux.

1957

La société se déplace à Fourmies, rue Victor HUGO.

1973

Par manque de place, l’usine est transférée rue Marie Louise Meyer.

1974

M. GAISNE, industriel Fourmisien, rachète la société et centre son activité sur 3 pôles principaux :
– Un pôle « négoce mobilier de bureau »
– Un pôle tôlerie et « chaîne de peinture »

1987

Une scission a lieu avec la création de la société TECNITOL.

1990

Rachat de la société LEO FRANCOIS par la famille VANDERPERRE.

1992

Investissement dans une presse mécanique 400T équipée d’un amenage.

1994

Investissement dans une presse mécanique 630T équipée d’un amenage.

1996

Investissement dans une presse mécanique 1250T équipée d’un amenage.

2000

Création de la société HAUTMONT INDUSTRIES à Hautmont.

2001

Investissement dans une 400T transfert, 400T à amenage, 400T manuelle et 500T manuelle.

2011

Investissement dans le cintrage de tube.

2012

Renforcement du parc machine avec une presse mécanique transfert/amenage 1600T disposant d’une table de 5000×2500, investissement dans la qualité avec l’acquisition d’une nouvelle machine à mesurer équipée d’un scanner laser 3D